Holala, comme le temps passe vite, ça fait un bon bout de temps que je suis plus venue!

Voici donc les dernières nouvelles

j'ai eu un coup de fil un mercredi après-midi

qui m'a fait bien plaisir

c'était Marie-France

une fille que j'ai connue quand je travaillais chez Ducros comme magasinière

ça remonte à loin, tellement loin...bref

on c'était perdue de vue et je pensais bien ne plus la "retrouver"

elle me sonne donc, au boulot

j'en reviens pas, on discute un peu,

et me dit qu'elle me resonnera vendredi

ok, super...j'étais toute chamboulée

bref, le vendredi arrive, je laisse mon gsm pas trop loin de moi

mais pas de nouvelle, niet

samedi je regarde une émission que j'adore : un trésor dans votre maison...bref

le téléphone sonne...c'est Marie-France...qui me dit ;

sorry de pas t'avoir sonné hier

mais j'ai pas le temps de parler...zouber (c'est son mari) descend de l'escalier

je sens dans sa voix la panique, elle raccroche...me laissant en plan.

Son mari est comment dire?

un sale type, qui pratique avec sadisme une emprise néfaste sur Marie-France

j'ai déjà essayé de l'aider, de la soutenir

mais je ne sais plus comment lui venir en aide

et depuis lors...plus de nouvelle

elle aimerait bien qu'il la quitte mais il est tellement pervers qu'il ne la lachera pas.

Ses enfants sont grands maintenant, Medhi a 20 ans et Maurad 18 ans

je ne sais plus ce qu'est sa vie, je sais juste qu'elle travaille.

Le reste c'est un grand point d'interrogation!

Le 4 juin, c'était la communion de Tristan

C'est le fils de Christiane, mon amie d'enfance

Il y avait un dîner organisé dans un p'tit village du nom de Thiméon

ça se faisait dans une ancienne ferme retapée

un bel endroit, on a bien mangé, c'était un buffet

idéal quand on est difficile comme moi!

Les jours qui ont suivi, j'avais un peu le cafard, j'ai fais un bond en arrière en regardant ma boîte à photos.

La semaine passée j'ai eu une gastro

certif de 2 jours, j'ai repris le boulot mercredi encore assez nauséeuse

jeudi je me suis retrouvée toute seule pour le repas du jeudi

14 inscriptions et 3 assiettes froides

j'ai tout fais moi-même, les pauses, les courses, la vaisselle, les plats sans aucun coup de main du comité

j'ai courru comme une malade, j'en pouvais plus, en allant reporter la caisse, j'ai bien fait sentir le ras le bol

du coup je suis partie à 16 h et j'ai dis que je prennais mes heures supplémentaires donc

la semaine prochaine je ne travaille ni lundi, ni mardi ni jeudi, basta!!!

à moins que l'on me refuse ces jours ce qui n'est pas impossible

j'étais tellement stressée que je me suis pêtée un bout de dent en machouillant un bonbon

j'v'ais devoir prendre rdv chez le dentiste...encore des frais!

J'ai ré-aménagé ma terrasse

j'vous montrerai demain.

Bonne nuit!