Un p'tit coucou en passant,

ici la situation ne c'est pas améliorée

le président me fait toujour la gueule

B en profite largement

et là j'en peux plus...mes nerfs lâchent!

Vendredi j'étais à deux doigts de lâcher tout

mais voilà...avec un crédit sur le dos

j'ai besoin de mon salaire.

J'en ai parlé un peu avec Delphine

ça m'a fait du bien de me confier

je crois que je vais suivre ses conseils

je vais sonné à une dame qui s'occupe de tout ce qui est conflit

car plus j'avance plus je me sens prise au piège d'une situation qui m'étouffe de plus en plus.

J'attend pas de cette dame qu'elle vienne résoudre tout ici sur place

mais plutôt qu'elle me donne des "armes" pour vivre mon boulot plus sereinement.

La semaine qui vient, je ne travaille que 4 jours,

je repars à Paris (enfin) vendredi.

depuis le mois de juin ça faisait long!

Ouf, ça va me faire du bien

je vais voir le rouge et le noir

et Oliver Twist.

Je croise les doigts pour qu'il n'y ai ni grève ni attentat

car c'est dans l'air en ce moment

j'ai appris que le festival des soupes de novembre était annulé

décidément après la brocante de Lille

j'ai pas de chance!

De plus, j'ai aussi appris que le théâtre Mogador avait sûbi un incendie

du coup le spectacle le fantôme de l'opéra est aussi annulé

décidément j'ai vraiment pas de chance.

J'essaie de garder le courage

au boulot je me raccroche aux clients sympas

c'est ma bouée de sauvetage en ce moment.